SLIME : un outil indispensable pour lutter contre la précarité énergétique

Précarité énergétique

Depuis 2013, le CLER coordonne le programme SLIME (Service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie) de lutte contre la précarité énergétique. Mis en œuvre localement par plus d’une trentaine de collectivités locales, il a permis d’accompagner près de 11 000 ménages vers une solution de sortie de la précarité énergétique.

Douze millions de Français sont en précarité énergétique. Les mauvaises performances thermiques des logements et la vétusté des équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire gonflent leurs factures énergétiques. Qu’ils renoncent à les payer ou préfèrent se priver pour en limiter le montant, cette réalité quotidienne des plus modestes est intolérable. Pourtant, les solutions techniques pour rénover les logements existent !

Pour lutter contre ce phénomène, les collectivités ont la possibilité de mettre en place le dispositif SLIME. En 2016, les collectivités déjà engagées dans ce dispositif – créé et coordonné par le CLER – ont repéré, diagnostiqué et orienté pas moins de 4672 ménages, investissant près de 2,5 millions d’euros dans la lutte contre la précarité énergétique. Le SLIME est le premier programme éligible aux Certificats d’Economie d’Energie « précarité énergétique », permettant aux collectivités de financer 50 à 55 % de leur dispositif.

Les trois étapes du SLIME

Le dispostif SLIME s’organise autour de trois principales étapes. Dans un premier temps, il vise à organiser une chaîne de détection des ménages en situation de précarité énergétique. Le dispositif permet aux collectivités d’organiser l’information et la coordination d’un réseau de donneurs d’alertes et de relais locaux afin d’identifier les ménages susceptibles de bénéficier d’une visite à domicile.

Dans un deuxième temps, les visites à domiciles permettent d’identifier, avec le ménage, les difficultés qu’il rencontre dans son logement, afin de pouvoir lui proposer des solutions adaptées. Elles sont également l’occasion d’installer des petits équipements d’économie d’eau et d’énergie permettant de réduire la facture et d’améliorer le confort du ménage.

 

Enfin, l’orientation vers une ou plusieurs solutions qui permettront au ménage de sortir de la précarité énergétique est la troisième et dernière étape du SLIME. Les collectivités identifient les structures et dispositifs présents sur le territoire à même de proposer une solution au ménage. Le SLIME, comme outil d’animation territoriale, ne cherche pas à devenir un dispositif supplémentaire sur un territoire mais à mettre en cohérence des programmes existants, de manière à orienter des ménages vers eux.

Déployer un SLIME

Le CLER organise le 28 juin une formation-action « s’approprier le SLIME », destinée aux collectivités et à leurs partenaires souhaitant mettre en place un SLIME. Elle vise à informer et outiller les collectivités et leurs partenaires pour la construction d’un dispositif SLIME, en amont des prochains appels à candidatures qui auront lieu en septembre 2017 et mars 2018. Toutes les informations concernant le programme SLIME ainsi qu’une boite à outils permettant aux collectivités intéressées de définir chaque étape de leur dispositif est disponible sur le site lesslime.fr.

Inscrivez-vous à la formation « s’approprier le SLIME »
Contact

Bouchra Zeroual

Responsable de projets Espaces Info Energie et coordinatrice du programme SLIME

bouchra.zeroual@cler.org
Contact

Léo Pardo

Chargé de mission Précarité énergétique

leo.pardo@cler.org