Retour en images sur la Rencontre nationale du réseau RAPPEL

Précarité énergétique

Les acteurs de la lutte contre la précarité énergétique dans le logement (réseau animé par le CLER et Solibri) se sont réunis le 14 novembre dernier à Paris pour une journée d'études. Au cœur de cet événement : le thème de la santé abordé en plénière, et des outils et méthodologies échangés entre professionnels au cours de nombreux ateliers.

Inverser la course folle du nombre de ménages concernés par la précarité énergétique : l’objectif que s’est fixé le Réseau des acteurs de la lutte contre la précarité énergétique et la pauvreté dans le logement (RAPPEL) en 2007 est plus que jamais d’actualité. En France, 5,8 millions de ménages vivent toujours dans la précarité énergétique. Les mauvaises performances thermiques des logements et la vétusté des équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire gonflent leurs factures énergétiques et accentuent leur pauvreté. Qu’ils renoncent à les payer ou préfèrent se priver pour en limiter le montant, cette réalité quotidienne des plus modestes est intolérable.

En 2017, le combat contre la précarité énergétique est loin d’être gagné. Détection des ménages, financement des travaux de rénovation énergétique, réduction des frais de chauffage et aides sociales au paiement des factures d’énergie pour éviter les privations… les axes de travail des acteurs de la lutte contre la précarité énergétique sont multiples. Leur rencontre annuelle est l’occasion de renforcer leurs outils et leur expertise, chacun agissant à son échelle grâce à des actions d’entraide et de solidarité pour venir en aide aux plus démunis qui ne parviennent pas à payer leurs factures. Mais les moyens réglementaires et financiers ne sont pas suffisants pour éradiquer ce phénomène et sortir 12 millions de personnes de cette situation !

Comptes-rendus détaillés

Tous les échanges de cette journée ont été consignés sur le site Internet du réseau RAPPEL. La matinée a permis d’aborder la question des liens entre précarité énergétique et santé, en présence de :

  • Bernard LEDESERT, médecin de santé publique au CREAI-ORS LR
  • Maya-Bertina MEDIOUNI, ingénieure principale d’études sanitaires à l’ARS d’Ile-de-France
  • Sébastien WALCZYSZYN, chargé d’études Ecologie urbaine au Département de la Seine-Saint-Denis
  • Emilie HECQUET, infirmière Conseillère Médicale en Environnement Intérieur et Corinne SCHADKOWSKI, Directrice, à l’APPA

L’après-midi a été consacrée aux métiers de la précarité énergétique, à l’occasion de quatre ateliers menés en parallèle, sur les activités principales de chaque type de métiers (partenaires mobilisés, outils, ressources, méthodes utilisés, bonnes recettes, points de blocage, pistes de solutions…)

Merci à tous pour votre participation active et à l’année prochaine !

Qui sommes-nous ?

Rassemblant aujourd’hui près de 950 structures, le réseau RAPPEL propose des solutions curatives concrètes, permet le dialogue et la compréhension de professionnels d’univers différents et encourage une prise en compte réelle de la précarité énergétique par les pouvoirs publics.

rappel-bandeau-ok-tres
Site du Réseau RAPPEL