Plan de rénovation énergétique : des avancées réelles, quelques questions en suspens et toujours l’urgence de passer à l’action

Économies d’énergie, Précarité énergétique

Après plusieurs mois d'attente, le plan de rénovation énergétique du gouvernement a été publié ce vendredi 24 novembre. Si l'essentiel des pistes de travail était déjà connu, cet exercice a le mérite d'identifier de nouveaux axes d'amélioration et de regrouper le tout dans un document commun. Mais on est encore loin d'une mise en œuvre concrète.

Communiqué de presse – 24 novembre 2017

« La rénovation énergétique ne sera plus un sujet mineur traité de manière cloisonnée par plusieurs ministères. »

Pour Joël Vormus, directeur du CLER – Réseau pour la transition énergétique :

« La rénovation énergétique ne sera plus un sujet mineur traité de manière cloisonnée par plusieurs ministères. Nous nous réjouissons que l’Etat propose de coordonner ses différents services pour porter ce plan national vers un objectif ambitieux, sur la base d’informations plus cohérentes et partagées. C’est une bonne base de travail.

Par ailleurs, nous sommes satisfaits de l’importance donnée par cette Feuille de route au guichet unique de l’efficacité énergétique qui permettra d’aiguiller les Français vers des travaux cohérents et ambitieux grâce à des dispositifs simplifiés : c’est une reconnaissance du travail accompli sur le terrain par nos membres (animateurs d’Espace Info Energie ou de Plateforme de la rénovation énergétique), qui reste à se traduire dans les faits par l’établissement d’un financement pérenne de ce service public.

Autre point de satisfaction qui répond à une demande de longue date du CLER – Réseau pour la transition énergétique : la révision rapide de la réglementation thermique des bâtiments existants, qui devrait – enfin ! – fixer un niveau minimal de résultat après travaux. Pour autant, le principe ne suffit pas, il faut que la qualité et la performance soient à la hauteur de l’ambition : à ce titre, il est regrettable que la massification de la rénovation énergétique des logements ‘passoires’, voulue par Nicolas Hulot et Jacques Mézard, se contente seulement d’une accumulation de petits travaux : une rénovation globale et performante sera toujours plus efficace qu’un simple changement de fenêtre ou qu’une isolation des combles à la va-vite. C’est par la massification des rénovations performantes que l’on pourra en faire baisser le coût.

Reste un point de vigilance – et pas des moindres : le calendrier de mise en œuvre et la mobilisation des moyens adéquats pour lesquels nous attendons avec impatience des précisions. »

Découvrez l’Initiative multi-acteurs Rénovons coordonnée par le CLER – Réseau pour la transition énergétique

Contact

Jane Mery

Chargée de communication du CLER – Réseau pour la transition énergétique

jane.mery[arobase]cler.org