Les reconversions professionnelles : la clé pour une transition écologique juste

Formations et emploi

La CFTC et le Réseau Action Climat publient des recommandations pour une meilleure coordination des politiques de la reconversion professionnelle et la transition écologique.

Pour que la transition écologique fédère tous les acteurs, notamment professionnels, la question des emplois, de la formation et des reconversions professionnelles doit être au cœur du débat. Parce que si les mutations environnementales peuvent impacter certains secteurs d’activités et conduire à des pertes d’emplois, en étant accompagnée, pensée et préparée, la transition écologique sera créatrice nette d’emplois. C’est pour cela qu’il faut anticiper et accompagner les transitions et les mutations professionnelles à l’échelle d’un territoire, d’un secteur d’activité, d’un site industriel et à l’échelle individuelle.


Avant toute chose, il convient de « penser » ces mutations à long terme : de nombreuses entreprises appliquent toujours une gestion des orientations stratégiques et financières à court terme et la politique n’envoie pas de signaux suffisamment clairs pour encourager les changements. Une transition écologique juste socialement est possible. Elle requière cependant un certain nombre de pré-requis, dont le premier concerne les modalités de reconversion des secteurs et des salariés qui devront nécessairement voir leurs métiers profondément évoluer.


Différents défis doivent donc être appréhendés pour y parvenir et des outils doivent être pensés pour répondre aux enjeux de la reconversion dans le cadre de la transition écologique :

  • connaître l’évolution des métiers, des qualifications et des compétences liée à la transition écologique pour identifier les besoins de formations
  • porter une attention particulière aux stratégies des entreprises et des secteurs d’activités pour les rendre cohérentes avec une trajectoire climatique compatible avec l’objectif de 1,5° C
  • repenser les outils d’accompagnement de reconversions professionnelles dans le cadre de la transition écologique. En amont des questions qui touchent à la reconversion il s’agit aussi d’adapter les formations en fonction des nouvelles qualifications demandées par la transition écologique.

Voir les recommandations du RAC et de la CFTC pour une meilleure coordination des politiques de la reconversion professionnelle et la transition écologique