Métropole Rouen Normandie

Collectivité

Florent FENAULT, Directeur adjoint à la transition énergétique

florent.fenault@metropole-rouen-normandie.fr
0763128900
Voir le site internet
76
108 Allée François Mitterrand
76000 ROUEN

Activités

La Métropole Rouen Normandie se donne comme objectif en matière de transition énergétique d’être un territoire 100% Énergies Renouvelables en 2050 Signé en novembre 2018, l’Accord de Rouen concrétise une initiative unique en son genre à travers une COP21 locale, déclinaison de la COP21 des Nations unies. Ce plan d’actions territorial regroupe l’ensemble des engagements des acteurs de l’écosystème de la Métropole : entreprises, communes, associations, citoyens, chercheurs… Il s’agit ainsi de renforcer l’implication des acteurs et de faire émerger une dynamique porteuse d’initiatives et de fierté à travers la démarche de territoire « COP21 locale ». Cette politique « Climat Air Énergie » représente ainsi une opportunité de développement et d’innovation pour l’activité économique et l’attractivité du territoire. Parallèlement à cette démarche, la Métropole a constitué sa politique « climat air énergie », puis approuvé son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) dont le plan d’actions a été adopté le 16 décembre 2019. La Métropole a, entre autre, fixé son ambition d’accompagner le territoire vers un modèle « 100 % Énergies Renouvelables » et de réduire de 80 % les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Il s’agit ainsi de réduire la facture énergétique du territoire, estimée à 1,4 milliard d’euros, au bénéfice des habitants et des acteurs économiques, ainsi que la dépendance à des sources d’énergie polluantes. A ce titre, la Métropole se positionne sur la mise en œuvre de sa propre transition et en facilitatrice de la transition des acteurs du territoire. La stratégie énergétique de la Métropole se décline à travers un schéma directeur des énergies qui a permis de définir la feuille de route opérationnelle. Au regard des gisements d’économies d’énergies et de production d’énergies renouvelables sur le territoire de la Métropole, les enjeux de cette transition sont de deux ordres : • La baisse des consommations énergétiques représente un axe prioritaire avec un gisement évalué à 7 000 GWh, soit une réduction de 50 % par rapport à la consommation énergétique actuelle et de 70 % par rapport à 2005 (année de référence de la politique régionale SRCAE). Répondre à cette ambition nécessitera notamment la rénovation massive des bâtiments pour atteindre en 2050 un niveau de consommation globale des logements équivalent au niveau « BBC - Bâtiment Basse Consommation ». Concernant cet objectif, un jalon intermédiaire de rénovation de 20% des bâtiments d’ici à 2030 a été inscrit dans le PCAET, soit la rénovation globale de 25 100 logements privés d’ici 2030, 419 bâtiments tertiaires publics et 5 330 bâtiments tertiaires privés sur la même période. Spécifiquement sur les bâtiments résidentiels, le Programme Local de l’Habitat 2020-2025, également adopté le 16 décembre 2019, reprend les objectifs du PCAET en matière de développement d’un service public de la rénovation énergétique et de massification de la rénovation du parc de logements privés. • Le développement des énergies renouvelables représente un potentiel développement sur le territoire de 1 700 GWh de production d’énergie décarbonée (enjeu de développement des énergies renouvelables). Les conclusions du schéma directeur des énergies montrent toutefois que cela ne sera pas suffisant pour répondre à l’ensemble des besoins énergétiques du territoire. Il est alors nécessaire d’accroître ce potentiel en soutenant le développement des énergies renouvelables hors du territoire. Cette stratégie vise l’autonomie énergétique durable du territoire s’articulant à travers deux grands axes : • Multiplier par 2,5 la production d’énergies renouvelables et de récupération (ENR&R) sur le territoire à l’horizon 2050, • Participer à une stratégie de développement des énergies renouvelables au niveau régional,

Métropole Rouen Normandie participe aux réseaux

  • RAPPEL (Réseau des acteurs de la pauvreté et de la précarité énergétique dans le logement)
  • Réseau TEPOS (Territoires à énergie positive)
  • Format’eree (organismes de formation énergies renouvelables et efficacité énergétique)
  • Commission EIE (Espaces Info Energies)