Fiche métier : ingénieur conseil en thermique & fluides

Formations et emploi

Pour mieux connaître les métiers de la transition énergétique, et les hommes et femmes qui préparent le paysage énergétique de demain, nous vous proposons plusieurs fiches métiers.

« Le matin, je pars travailler en sifflant ».

Laurent Atienza nourrit une passion ancienne pour les énergies renouvelables : « Que voulez-vous, je suis natif de Digne-les-Bains dans les Alpes de Haute-Provence, territoire pionnier de l’énergie solaire », précise-t-il en souriant. Aujourd’hui cet ingénieur de 45 travaille en indépendant en Alsace au sein du bureau d’études ECO VENIR : « j’accompagne mes clients vers la performance énergétique de A à Z sur des projets, que ce soit dans les bâtiments ou sur la production & distribution d’énergie renouvelable ».

Vers des nouveaux projets

Laurent Atienza conclut sa formation initiale par une maîtrise et un DEA de sciences physiques à l’Université de Provence à Marseille, avec le souhait de travailler dans des équipes médicales pluridisciplinaires. Après une période de questionnement, il s’oriente plutôt vers les énergies renouvelables : « il y a à Digne-les-Bains un site du Costic, centre d’expertise sur le génie climatique, et le territoire possède de fortes ressources en bois, soleil, vent et en eau. Alors en 1998 j’ai suivi la formation à l’ASDER en Savoie dédiée aux énergies renouvelables ». S’ensuit un parcours professionnel en Alsace, d’abord dans l’éducation à l’environnement au sein d’Alter Alsace Énergies, puis en collectivité au Parc naturel régional des Ballons des Vosges, et enfin au Conseil régional d’Alsace. « En 2007, c’est le grand saut et je décide de créer mon bureau d’études. Même si c’est difficile d’être indépendant car la réalité économique est difficile, les clients m’emmènent chaque jour vers des nouveaux projets ! ».

Accompagner ses clients dans de nouvelles directions

Et cela fait presque vingt ans que Laurent Atienza suit les évolutions de monde de l’énergie. D’abord en tant qu’ « emploi jeune » à Alter Alsace Energies, notamment sur l’éducation à l’environnement pour les enfants et des pré-études : « cette expérience m’a aidé à parfaire mes connaissances techniques mais surtout apprendre à communiquer avec tout type de public pour les informer et les sensibiliser à la maîtrise de l’énergie et aux énergies renouvelables. Être pédagogue, c’est très important dans nos métiers ». En collectivité, il apporte son expertise en assistance technique de plusieurs dizaines de projets solaire thermique et de chaufferies bois sur le territoire alsacien. « A ce moment là, je découvre le monde des élus et le processus de prise de décision au sein d’une collectivité. Et puis je réalise à quel point l’énergie irrigue à toutes les politiques publiques qu’un territoire peut mener ! ».

Au sein d’ECO VENIR, Laurent Atienza travaille d’abord sur l’évaluation de politiques publiques et la réalisation de bilan des émissions de gaz à effet de serre. « En 2009, le marché évolue et mes clients me demandent de plus en plus d’aller vers la performance énergétique des bâtiments. Alors je les accompagne dans cette direction ». Audits énergétiques avec tests d’étanchéité à l’air, accompagnement des projets de construction, études sur des projets de production d’énergie renouvelables, les missions d’ingénieur conseil s’élargissent : « aujourd’hui, je suis le projet de la conception à la fin du chantier, par exemple sur l’amélioration énergétique d’un bâtiment ou sur la création d’une chaufferie ou d’un réseau de chaleur bois ».

Des compétences techniques solides et une capacité à convaincre

Mener à bien ces missions nécessite, entre autres, des « connaissances techniques solides, mais aussi savoir écouter les clients et savoir argumenter et convaincre ». Et puis également être capable de se remettre en question au contact des autres professionnels, car avec des clients aussi variés que des élus et collectivités, des agriculteurs ou des associations « tous les jours j’apporte mon expertise mais ils m’apprennent beaucoup également – et ça c’est extraordinaire ! ». Être indépendant signifie aussi gestion administrative et financière de l’entreprise. Les semaines sont très remplies et « comme tout indépendant il faut trouver un équilibre entre le temps de travail, le temps personnel et les attentes de rémunération ». Mais Laurent Atienza reste un professionnel convaincu, sur un métier en structuration : « Aujourd’hui, malgré dix années d’expérience sans aucun sinistre, la rémunération de la qualité n’est pas au rendez-vous. Et l’énergétique reste encore peu valorisée ». Un métier à faire connaître pour convaincre les maîtres d’ouvrage d’aller plus loin !

Informations complémentaires

Salaire mensuel net :

Entre 1500€ et 2000€

Formation nécessaire :

Formation de niveaux II ou I en énergétique / thermique (master, diplôme d’ingénieur, …)

Consultez notre annuaire de formation