Débat – Les orientations énergétiques françaises sont-elles à la hauteur de l’Accord de Paris sur le climat ?

28/03/2019 particuliers & professionnels
Adresse

à Bpifrance 6/8 Bld Haussmann

Site internet de l'évènement
75
Paris

wind-turbine-and-agricultural-fields-on-a-summer-day-energy-production-with-clean-and-renewable-energy-aerial-shot

La Programmation pluriannelle de l’énergie-PPE est issue de la loi relative à la Transition énergétique pour la croissance verte. Elle fixe les priorités d’action des pouvoirs publics français dans le domaine de l’énergie (à l’horizon 2028) et constitue un outil majeur pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat. Pourtant, depuis sa publication le 25 janvier dernier, la PPE fait l’objet de nombreuses réactions. Beaucoup soulignent la faiblesse de l’ambition de la France pour amorcer une réelle transition énergique compatible avec les 2 degrés de l’Accord de Paris. La discussion de cette PPE entre d’ailleurs dans le cadre du grand débat national qui a cours jusqu’à la mi-avril.

En tant que premier réseau français multi-acteurs engagé dans le développement durable, le Comité 21 se propose de venir nourrir le débat en réunissant autour d’une table ronde divers acteurs français de l’énergie.

Ce débat a pour objectifs de mettre en lumière les impacts de la PPE sur les acteurs de l’énergie, sur la recherche de nouveaux modèles, sur la décentralisation des enjeux énergétiques et sur les initiatives portées par les divers acteurs de la société française.

Avec les interventions de :

  • Patrice BRUEL, Directeur régulation chez EDF
  • Justine PEULLEMEULE, Responsable animation chez Energie Partagée
  • Yannick REGNIER, Responsable de projets Energies & Territoires du CLER, réseau pour la transition énergétique
  • Alexandre ROESCH, Délégué général du Syndicat des Energies Renouvelables (SER)

Le débat est animé par Bettina LAVILLE, Présidente du Comité 21