La transition énergétique en direct de… Centre-Val de Loire et Pays de la Loire

Économies d’énergie, Énergies renouvelables, Mobilités

Chaque trimestre, les acteurs d'un territoire racontent leurs initiatives pour les économies d'énergies et les énergies renouvelables. Cap sur les Régions Centre et Pays de la Loire.

Une nouvelle coopérative d’énergie solaire en Pays de la Loire

Elle est en cours de création : CoWatt est une coopérative qui vise à multiplier les installations de panneaux solaires sur les toits des particuliers, en permettant aux citoyens qui la rejoignent de devenir producteur d’énergie renouvelable. A l’origine de ce projet, deux associations ligériennes spécialistes du conseil énergie, Alisée et Elise, inspirées par les centrales photovoltaïques villageoises déjà expérimentées en Rhône-Alpes-Auvergne. Son fonctionnement sera simple : des groupes de citoyens recherchent des toitures et investissent dans l’installation de panneaux solaires, CoWatt les accompagne dans la mise en oeuvre administrative, juridique et technique. Avant l’appel à toitures auprès des particuliers prévu pour le mois de mai et juin 2017, une campagne de financement a été mise en place sur Internet.

En savoir plus sur CoWatt

En Mayenne, l’autopartage au service des habitants

La Communauté de Communes du Mont des Avaloirs s’apprête à proposer un service d’auto-partage en 2017. Face au déficit de transport public dans ce territoire rural, membre des Tepos (et également TEPCV), ce service doit permettre aux habitants n’ayant pas de véhicule d’accéder aux services et aux commerces et permettre de limiter l’utilisation de la voiture. Les citoyens pourront réserver via une plateforme web deux véhicules électriques en autopartage sur les deux plus grands pôles d’habitation du territoire. Pour compenser « le carburant » des véhicules électriques, des « carport » munis de panneaux photovoltaïques seront installés. L’énergie produite compensera ainsi l’énergie dépensée par les véhicules. Par ailleurs, en partenariat avec le Département de la Mayenne, une dizaine d’aires de covoiturages verront le jour sur le territoire durant l’année 2017.

En Vendée, de l’hydrogène local pour faire rouler les véhicules électriques

Le projet « Vendée Hydrogène » déposé par le SyDEV et sa SEM Vendée Energie a été désigné lauréat, en novembre 2016, de l’appel à projets Territoires hydrogènes, lancé par le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de le mer. Le projet du syndicat vendéen vise à produire de l’hydrogène « vert », à partir d’électricité d’origine éolienne produite localement, et à le distribuer localement sur le département vendéen, puis sur l’ensemble de la Région des Pays de la Loire. L’objectif final est de poursuivre la valorisation des énergies renouvelables et la diversification du mix énergétique en prenant en compte les spécificités et synergies des territoires. Plus concrètement, l’énergie électrique provenant d’éoliennes exploitées par Vendée Energie pourra alimenter des électrolyseurs et produire et distribuer un hydrogène local et dé-carboné qui alimentera les véhicules munis de piles à combustible.

Saint-George sur Arnon poursuit sa transition

Après le vent, le soleil : en mars 2017, quatre mini-stations photovoltaïques ont été raccordées au réseau dans ce petit village de l’Indre membre des Territoires à énergie positive (et TEPCV). Impliquée dans la transition énergétique depuis 2005, la commune accueille déjà quatorze éoliennes. Avec les cinq autres machines installées sur la commune voisine de Migny, la capacité totale du parc est de 46 MW, ce qui correspond à la consommation moyenne totale de 14 000 habitants (toutes activités confondues). Un parc que le maire, Jacques Pallas, espère agrandir à l’aide de neuf nouvelles machines dont le raccordement pourrait avoir lieu fin 2018. « Nous souhaitons être en mesure de lancer un appel à la participation financière citoyenne », précise-t-il.

En savoir plus sur l’aventure énergétique des Territoires à énergie positive